AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [it's an artificial nocturne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Razvan Iaeck
Admin
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: [it's an artificial nocturne]   Mer 27 Sep - 17:53

enfance
sa mère lui demande de se cacher et de ne sortir que si elle le lui dit, elle et personne d'autre. on tambourine à la porte. des cris de sa mère, des hommes. puis plus rien. jusqu'à ce que deux yeux se pointent devant lui dans le placard, mais l'ignore, affirme son absence pour éloigner l'autre homme. puis plus rien. au matin sort de sa cachette, tache de sang au sol, mais appartement vide. il fait sa petite vie innocemment comme si de rien n'était, grignote ce qu'il y a dans les placards, dort dans le lit de sa mère, jusqu'à ce que la police débarque. et le retrouve assis sagement devant la télévision. il reste muet pendant plusieurs jours, ne se remet à parler que face à une dame gentil qui se bat pour son placement en famille d'accueil, une bonne famille, mais le temps presse et il enchaîne les foyers, plus ou moins bons, jusqu'à se retrouver chez les xxx, couple infâme.
sa mère est portée disparue, on ne saura jamais si elle est morte ou non. elle avait des informations sur un gang (à voir CP ou capulet) qu'elle a eut en couchant avec plusieurs des membres dont un en particulier (le père de razvan qui n'est autre que la personne qui ne l'a pas dénoncé cette fameuse nuit, il l'ignore, mais dans son regard, il a su ou s'est douté).

cicatrice

cristal pistols

résumé
razvan -- vingt-sept ans -- crimson pistols
il a jamais bougé d'ici le gars, c'est un natif de night vale et il s'en est jamais sorti. il avait cinq ans quand sa mère a disparue. il prétend ne pas savoir pourquoi ni comment, mais c'est là quelque part, dans son subconscient. parce qu'en fermant les yeux il peut se rappeler cette nuit passée dans son placard, à entendre sa mère gueuler qu'elle les avait pas, qu'ils étaient pas ici, puis la sentir disparaître. elle était prudente pourtant sa mère, la petite indic des capulets. elle savait dans quoi elle s'engageait à aller fouiner dans les affaires des crimson pistols. cinq ans, le môme et il a vécu sagement pendant une semaine dans un appartement vide, avec une tâche de sang sur la moquette du salon. parce qu'il l'attendait le pauvre, sa mère. il a été retrouvé par les flics, en train de manger des céréales devant la télévision. et il a pas parlé pendant longtemps, parce que la voix de sa mère résonnait encore dans sa tête, cette dernière phrase qu'elle lui a dite : ne bouge pas, ne sort pas de là tant que je ne te l'ai pas dit, ne parle à personne, ça va bien se passer t'en fais pas. mais ça ne c'est pas bien passé. razvan il a été placé dans le circuit de l'adoption, parce qu'il connaissait pas l'identité de son père. faut dire que sa mère non plus même si elle avait des doutes. elle s'est tapé la moitié des crimson pistols, mais un en particulier alors y a de grand chance pour que ce soit lui, son père. (qui d'ailleurs l'a vu dans le placard la fameuse nuit de l'enlèvement de sa mère et ne l'a pas dénoncé aux autres pour une raison qui lui est propre, comme avoir senti une connexion dans son regard). razvan il a parlé pour la première fois à une dame, parce qu'elle était douce et qu'elle lui faisait penser à sa mère. elle s'est battue pour qu'il soit mis dans une bonne famille d'accueil mais finalement il a été ballotté de foyer en foyer avant de rester des années chez les xxx, des ingrats, profiteurs du système. c'est là qu'il a rencontré suki. ensemble, contre le monde, ils se sont dévorés, déchirés, ils se sont promis la terre tant qu'ils restaient ensemble, unis. puis elle s'est tiré, pour faire ses études. elle l'a abandonné à son sort et y a son coeur qu'a eu besoin de tant de sutures qu'il est parti en couille.
TOUTE UNE PARTIE A TROUVER SUR POURQUOI COMMENT.
membre des crimson pistols depuis plusieurs années, sa suki revient la bouche en coeur, mais les poings serrés. elle le déteste parce qu'il est devenu tout ce qu'ils haïssaient étant mômes, tout ce qu'ils se sont promis de ne pas devenir. et lui parce qu'elle est partie et ose le juger aujourd'hui. puis mademoiselle vole les CP, pour donner de l'argent à sa pauvre mère schizophrène. et elle est pas assez intelligente pour pas se faire gauler alors elle se doit de rendre l'argent en faisant le tapin pour eux. et razvan il est missionné de veiller sur elle, vérifier qu'elle bosse bien en leur nom et que la tune leur revient bien. et c'est dur pour lui parce que c'est un test sur sa fidélité aux CP, parce que c'est suki et quand bien même il la déteste y a toutes ces années ensemble qui restent gravés dans sa chair, y a l'odeur de sa peau et la sensation de la posséder qui restent gravés dans son coeur.
à côté de ça, y a ce type qui lui dit quelque chose. razvan il se souvient de ses yeux sombres perçant à travers la pénombre de la nuit, dans sa chambre d'enfant. il arrive pas bien à la remettre, mais y a ces cauchemars qui lui remémore le lieu où il l'a rencontré. il sait pas qui il est, mais il tente une approche, alors que lui a toujours veillé de loin sur razvan.

_________________

J'attends sous les néons le néant ou l'étincelle. qui remarque les fissures sur ces vitres perdues ? casse moi ou casse toi -- grand blanc, tendresse  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landoftheliving.forumactif.org
 
[it's an artificial nocturne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêverie nocturne
» Nocturne des Coteaux de la Citadelle - Liège - 3 octobre 2009
» ciel nocturne et filés d'étoiles
» Ballade nocturne.
» La Nocturne des coteaux - Liège - aura lieu le 3 octobre 2009...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INDIGO HOME :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: